Philippe Lamberts, député européen Ecolo et coprésident du groupe des Verts à l’Europe, est venu à La Louvière pour échanger avec les citoyens de la région, venus en nombre, sur la question de la démocratie en et pour l’Europe.

Au départ de la réflexion du jour, la définition de la démocratie : « Le gouvernement du peuple par le peuple pour le peuple ». Philippe Lamberts a parcouru les raisons qui font qu’aujourd’hui notre démocratie est en crise et proposé des manières d’y trouver des solutions.

La crise vient de ce que le PAR et le POUR le peuple ne sont plus respectés dans la manière dont le système fonctionne aujourd’hui. Les dysfonctionnements sont multiples :

  • les élus sont coupés des réalités et vivent dans leur bulle,
  • le fonctionnement est non démocratique à l’interne des partis,
  • la souveraineté est confisquée par les mondes politiques et économiques,
  • l’opacité est organisée sur les activités de ces deux secteurs qui se cachent derrière les secrets d’affaire et d’état,
  • les conflits d’intérêt,
  • le conformisme intellectuel du bien-pensant néo-libéralisme
  • et l’estompement de la séparation des pouvoirs.

Si les dysfonctionnements sont multiples, les solutions le sont aussi allant de la restauration de la séparation des pouvoirs à l’utilisation du tirage au sort ou à l’instauration de lois sur le fonctionnement des partis en passant par l’abandon du système néo-libéral pour revenir aux valeurs humaines.

Il y a urgence à appliquer ces solutions car la renaissance d’une démocratie est incontournable pour parvenir à désamorcer les bombes des inégalités et de notre empreinte écologique. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons assurer à tous et toutes, présents et à venir, la possibilité d’une vie digne, ce qui suppose de respecter les limites biophysiques de la planète.

Share This