La région du Centre subit une forte pression immobilière liée à sa proximité avec Bruxelles dont elle devient la banlieue. Les impacts de cette pression sont divers : étalement urbain, bétonisation des sols, augmentation du prix de vente des maisons et terrains ainsi que des loyers, augmentation du risque d’inondations et perte de biodiversité.

Pensons notre territoire pour le bien être de tous et de l’environnement

→ Organiser l’offre de nouveaux logements dans une perspective de structuration du territoire qui tienne compte de l’accessibilité des transports en commun, de l’accès aux services de base et aux commerces.

→ Renforcer les moyens du Fonds du logement pour faciliter l’accès au crédit pour les bas et moyens revenus.

→ Organiser des outils de régulation des loyers

Share This